Concours Seo 2013 : Chapitre 1 – Contact Analytique Primaire

Un concours de référencement, organisé pour toute la communauté SEO francophone, se déroule dans les pages de résultats des moteurs de recherche depuis déjà 2 semaines. Ce concours est organisé avant tout pour l’analyse et l’appréhension des méthodes de classement. L’objectif premier étant de concourir ensemble dans une adversité (SEO) volontaire, et de pouvoir, ensuite, recouper les informations (empiriques) obtenues, de les lire et même de les décrypter. Enfin nous pourrions nous approprier les connaissances obtenues, les exploiter et finir par les maîtriser. Il y a beaucoup de demandes en matière de référencement et acquisition de trafic, mais nous constatons que peu d’offres ne sont pas déceptives sur le marché. Certains disent que le savoir ne doit pas être partagé. D’autres pensent que nous avons « du pain sur la planche » et que nous devrions nous organiser et nous entraider.

Le Prélude

Je vais commencer par regarder en arrière, le 2 septembre nous annoncions le concours seo 2013 sur 4 forums SEO français importants : Seosphère, Code seo, Veille seo et Scripts seo. C’est cette page qui sert de sujet officiel quant à ce dernier concours. Rapidement quelques personnes ont annoncé leur participation au concours et des équipes se sont formées. Les stratégies ont été élaborées, certains me les ont partagé es (dans un but critique et analytique) d’autre les ont gardées secrètes, certains partageront au fil du concours, d’autres ne partageront peut-être pas, mais (un grand « mais ») nous n’avons besoin que de ceux qui partageront, pas de plus , seulement ce qu’il faut.

Le « nous » que j’emploie est un « nous » peu relatif (le moins possible) qui tente d’englober les intérêts communs du plus large groupe de personnes possibles. La grande question du partage de connaissances fait particulièrement crisser les claviers en ce moment, dans la sphère seo, il me semble, voici donc une rédaction expressive et appréciable de Loic Hélias sur le sujet, ainsi que de nombreuses prises de positions pertinentes en commentaires sur la même question. Mon avis personnel étant proche de celui que je lis sur ce billet et ses commentaires dans la quasi-unanimité, je vais ajouter que le partage doit être sain d’intention et réciproque et que comprendre la définition des mots « respect » et « reconnaissance » avec celle du mot « partage », pourrait aider à le mettre en pratique.

Les noms de domaines ont été lancés dans les pages des moteurs de recherches depuis mi-septembre, deux semaines sont passées, nous pouvons relever sur un des principaux moteurs 25K résultats sur le mot clef inventé du concours. Il sera donc l’heure pour moi d’ouvrir un chapitre, le premier. Chapitre que j’intitulerai : Contact Analytique Primaire. Un constat logique des mécanismes fonctionnels primaires de classement dans les SERP, que nous allons tenter de comprendre dans une biopsie collective des Search Engine. Analyser le premier contact de notre flopée de noms de domaines confronté aux algorithmes de classements des moteurs de recherche.

Chapitre 1 : Contact Analytique Primaire (2 premières semaines)

L’aspect {Master-Site|On-site|Contenu}

Nous parlons d’éléments primaires, nous allons donc poursuivre dans ce sens et commencer par observer les dimensions « on-site » de nos 10 premiers noms de domaines. Je précise rapidement que, par « on-site » j’entends toute la partie web applicative raccordée aux noms de domaines prévus pour ranker et tranformer dans un cas client concret. Ainsi, je vais faire un check technique et onsite des premiers résultats qui sortent dans le SERP.

Classement et analyse on-site des 10 premier ndd le samedi 28 Septembre 2013 (20H00)

      1. zandit.fr/ enregistré après le 14 septembre 15 pages indexées (wordpress)
      2. twitter.com/ enregistré avant 762 000k pages indexées (solution propriétaire)
      3. devenir-bh.com/enregistré avant 22k pages indexées (wordpress)
      4. facebook.com/ enregistré avant 2 640 000k pages indexées (solution propriétaire)
      5. 123siteweb.fr/enregistré avant 13 k pages indexées (solution propriétaire)
      6. tumblr.com/ enregistré avant 427 000k pages indexées (solution propriétaire)
      7. tumblr.com/enregistré avant 427 000k pages indexées (solution propriétaire)
      8. agence-presse.net/ enregistré avant 468k pages indexées (wordpress)
      9. agence-presse.net/ enregistré avant 468k pages indexées (wordpress)
      10. forum.ubuntu-fr.org/ enregistré avant 813k pages indexées (fluxBB)

Nous pouvons remarquer que le nom de domaine le plus récent est en tête, {B|Z}andit, c’est aussi celui qui a le moins de pages indexées, une solution logicielle plutôt classique dans le métier, wordpress, un bon rythme de publication rédactionnelle avec environ un article tous les deux jours, des articles de contenu, même léger il y a derrière chaque article quelques idées. De plus notre favori navigue en tête de classement depuis le début du concours.

Le compte twitter, 2eme, est quasiment automatique, il publie beaucoup de retweets et des petits quart de brèves, 140 caractères, vous connaissez twitter avec techniquement la solution logicielle du propriétaire de ce réseau social bleu (clair). Ce compte apparaissait furtivement en 7eme position et plus les 12 premiers jours du concours. Il sort soudain du lot avec cette 2ème position. Une ligne édito axée sur l’aspect administratif du mot clef.

Le troisième candidat, le devenir Black Hat, est, tout comme le premier, en tête de serp depuis le début du concours, un wordpress également, cependant enregistré il y a longtemps. Il compte plus de 20K pages indexées. En termes de contenu un seul article a été publié, article correctement fourni, fond de qualité avec des références sur l’origine du mot clef plutôt.

Pour les suites, les profils ressemblent, dans ces quelques grandes lignes, aux deux précédents profils, social et wordpress, que sont le compte twitter et le devenir-BH précédemment cités, le 2ème et le 3ème. Les tumblr ont très peu de contenu,l’agence de presse dispose de quelques articles et extraits rss tissés entre plusieurs sous domaines. Beaucoup de style edito, news et humour. Tous les participants du top 10 ont placé au moins une fois le mot clef dans la balise title.

 

L’aspect {Net-linking|Link-Building|Off-site}

Le fameux, le backlink, vendu avec une idée ou sans, précis ou parfois impertinent, du précieux plan, aux packs généreux, le backlink et le seo c’est une vieille histoire. Quant aux problématiques de partage, j’ajoute simplement que le web2.0 a été une sorte de révolution du web , nous sommes tous d’accord, donc ne vous inquiétez pas, des plans backlinks c’est une peu comme l’herbe ou le blé qui poussent, cela fleurit chaque matin n’est ce pas ?

Place aux chiffres :

Classement et analyse off-site basique des 10 premieres pages le samedi 28 Septembre 2013 (20H00)

      1. zandit.fr/ 212 Backlinks | 88 Refering Dom
      2. twitter.com/**** 29 Backlinks | 1 Refering Dom
      3. devenir-bh.com/‎**** 27.000 Backlinks | 2600 Refering Dom
      4. facebook.com/**** 33 Backlinks | 14 Refering Dom
      5. ****.123siteweb.fr/48 Backlinks | 18 Refering Dom
      6. ****.tumblr.com/ 58 Backlinks | 26 Refering Dom
      7. ****.tumblr.com/ 151 Backlinks | 51 Refering Dom
      8. ****.agence-presse.net/ 0 Backlinks (ou inconnu)
      9. ****.agence-presse.net/ 0 Backlinks (ou inconnu)
      10. forum.ubuntu-fr.org/**** 0 Backlinks (ou inconnu)

Données obtenues sur https://ahrefs.com/

Le premier dispose d’un nombre de backlinks plutôt équilibré par rapport aux autres, 212 backlinks, le tout sur un ratio de 50% des ancres environ en exact match (sur le mot clef, et sur le mot clef + un espace au milieu). L’autre moitié est utilisée en dilution, avec diverses ancres plus ou moins connexes. Nous remarquons 90% des backlinks en DoFollow, essentiellement du not site wide, avec un bon ratio de domaines référents. Pour résumer, après une brève analyse, j’observe surtout un net-linking qualitatif.

Le second, dispose de très peu de backlinks sur un seul domaine référent, de signaux sociaux faibles, mais nous pouvons cependant remarquer un millier d’abonnés twitter pour une trentaine de tweets publiés en 2 semaines. Une dimension net-linking peu développée pour le moment, apparemment.

Le 3ème, 27000 backlinks sur 10 fois moins de domaines référents, avec près 30% de ses backlinks qui portent l’ancre exact match du concours, un dilution récente a été observée avec des pourcentages plus faibles sur des ancres comme le nom de domaine + l’exact match.

Les 7 noms de domaines suivants se sont vu déployer des faibles quantités de backlinks, plus ou moins qualitatifs, les ancres sont globalement variées et dans l’ensemble les types de backlinks aussi. Les dilutions avec l’url exact du domaine + le keyword sont assez fréquentes. Nous constatons que la majorité des sites ont un ratio backlinks / refering dom d’environ 30% alors que le premier profite du meilleur ratio, dernier un peu plus élevé. A noter que Le 3eme, qui domine pourtant depuis le début (top 3, gros yoyo avec le premier) dispose d’un ratio faible, 10% environ.

 

Conclusion du chapitre

Pour conclure cette première approche, je ne vais rien conclure du tout, puisque l’objectif de ce chapitre reste que tous participants au concours mais aussi analystes de passage, puissent construire ensemble et dans la diversité des forces intellectuelles une analyse de données communes et contrôlées. Je vais donc souligner rapidement, quelques faits que je trouve importants. De plus le concours débute à peine, c’est un constat de données qui se dresse pour l’instant. Quelques pierre d’un édifice que le groupe pourrait construire.

  • Le nom de domaine le plus récent est premier, et il domine depuis le début (yoyo avec devenir-bh).
  • Ce premier nom de domaine dispose du plus petit nombre de pages indexées.
  • Ce premier nom de domaine dispose du meilleur ratio de domaines référents
  • Le deuxième ne dispose que de peu de backlinks , et de peu de contenu. (twitter)
  • Le troisième (ce jour là) est en duel avec le premier depuis le début
  • Ce troisième dispose du plus de backlinks dans le top 10 mais d’un faible ratio bl/ref dom (10%)
  • Tous les noms de domaines du top 10 ont le mot clef en balise title
  • Content + Scraping + Ninja Link, Mass Linking ou encore Social Baiting + Stealth Network ?

Qu’en pensez vous ? Je copie ici une citation et la conclusion de quelqu’un d’autre (à peine reformulées) :

Oui au partage des connaissances, beaucoup plus mesuré sur le partage des expériences.

Respectez-vous, respectez-nous, soyez humble, notre métier évolue tous les jours et ça c’est un bien.

Je suis pour le partage des connaissances et dans une certaine mesure des expériences, mais je conçois que les stratégies précises, basées sur les précédents, peuvent être partagées de manière selectives voire même vendue en tant que services de réflexion, complexes, propres à chaque cas. Il me semble que c’est le métier de SEO non ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.