Initiation élémentaire à la e-réputation

Ce que l’on nomme e-réputation ou web réputation ou encore cyber-réputation se trouve être en réalité la teinte populaire numérique d’une entité, personne ou entreprise. La synthèse de l’ensemble des informations traitant de l’entité que l’on pourra trouver plus ou moins facilement sur le web chargera votre projet d’une image plus ou moins favorable, cette image doit être contrôlée.

Signaux positifs ou négatifs

Les informations positives et négatives qui s’accumulent dans les pages des résultats de recherches constituent donc votre e-réputation. Il est nécessaire de contrôler ces informations, afin de laisser une impression positive sur vos travaux, votre marque ou votre entreprise. Il faut faire disparaitre les informations négatives (mauvais avis, pages de critiques … etc) et faire apparaitre de bonnes informations (pages d’éloges, pages de promotions … etc).

Nettoyage de SERP

Il est donc nécessaire pour travailler la e-réputation d’une marque, par exemple, de faire disparaitre les informations négatives des pages de résultats de moteurs de recherche (SERP). Pour cela il existe plusieurs méthodes. Soit contacter l’hébergeur de la page indésirée, et lui demander de la supprimer, soit il est aussi possible de faire descendre la page des moteurs de recherche afin qu’elle soit moins visible, en occupant simplement les premières places vous même. Je peux me charger personnellement de vos campagne de nettoyage de serp, pour ce faire contactez moi via la page prévue à cet effet.

Publications positives

Ainsi pour nettoyer les pages de résultats des moteurs de recherche la meilleure démarche à adopter serait d’occuper l’espace vous même, en faisant ranker dans les 30 ou 40 premières positions vos propres publications positives. Pour cela analysez le contenus et les profils backlinks des publications négatives concernant votre entreprise ou marque et faite mieux sur des dizaines de pages. Avec le temps vous devriez doubler les publication négatives et de ce fait les propulser au fin fond des SERP.

 

Le Backlinks (ou netlinking)

 

Le backlinks est un lien qui présente une URL de destination et un texte d’ancrage. Pour l’utilisateur le lien permet de se rendre sur l’adresse de destination avec un simple clic. Pour les robots des moteurs de recherche, un lien ressemble plus à un vote, qui permet de déterminer la popularité associée à un site web ou à une page. Ainsi pour référencer un site web certain laissent le temps faire et d’autres forcent un peu plus la main.

Rythme naturel d’acquisition

Il faut remarquer que de manière naturelle les moteurs de recherches considèrent comme un signal positif les phénomène appelé « buzz« . Un buzz se traduit pas une explosion souvent rapide du nombre de backlinks et de domaines référents. Ceci dit un site ayant peu de backlinks sera limité dans sa capacité à « buzzer » alors qu’aux contraire un site ayant déjà une forte popularité et beaucoup de backlinks pourra générer de plus grosse explosions de backlinks.

Simulacre et effet de buzz

Pour ce qui est de la génération de liens vers votre site, afin qu’ils aient un impact positif, il sera donc nécessaire de suivre quelques règles et principes élémentaires. Pour commencer il va falloir déterminer l’existant, si votre site ne possède aucun backlinks ou s’il en possède déjà 1000 ce n’est pas la même affaire. Le rythme d’acquisition de liens devra être proportionnel à la quantité de liens déjà existants.

Vitesse exponentielle

Une méthode raisonnable consiste à considérer votre nombre total de backlinks et ensuite le diviser par 10, ainsi vous obtiendrez un indice de croissance raisonnable. Par exemple, si votre site possède déjà mille backlinks vous pouvez raisonnablement générer 100 backlinks / jours. Quand il sera a 2000 backlinks vous pouvez accélérer et générer 200 backlinks quotidiens. Ainsi la vitesse de croissance de votre profil backlinks sera exponentielle et google devrai apprécier l’aspect rationnel de cette courbe de croissance.

 

 

 

 

 

Découvrez les deux enjeux de la rédaction web

La rédaction est un vieux métier, lettre de motivation, courrier, biographie … Mais elle est aussi devenue un métier important du web, dans sa première version il se lisait uniquement pour monsieur Lambda, mais avec la deuxième version d’internet monsieur Lambda écrit aussi beaucoup ! Le web se lit et s’écrit, il consomme les claviers et remplis le frigo des rédacteurs ! Mais pourquoi ? parce que les ressources textuelles constituent la pierre angulaire d’internet. Les auteurs les produisent, les moteurs les trouvent et les classent pour enfin les servir en lecture aux internautes !

La rédaction et le référencement

services-search-engine-optimizationÉtant donné la place accordée au contenu par les moteurs de recherches, il est devenu primordial dans une campagne de référencement de générer du contenu unique, de qualité et rédigé pour le référencement. Par « rédigé pour le référencement » j’entends qu’on ne rédige pas une nouvelle pour un journal comme un rédige un article pour ranker sur google. Le champs lexical est impacté et la notion de mots clef apparait avec la rédaction web, ce qui ajoute une nouvelle dimension à la rédaction.

Les recherches préalables

La pertinence de votre contenu restera déterminante pour l’expérience utilisateur, l’intérêt des internautes pour vos publications aura un impact positif sur votre acquisition de trafic c’est certain. Cependant des recherches d’un autres type pourraient vous aider à acquérir plus de trafic via vos publications optimisées. Je parle de la recherche de mots clefs porteur de trafic bien évidemment. En cherchant, sur les outils de suggestion de mots clefs, plusieurs combinaisons de mots clefs à fort potentiels, à insérer dans votre rédaction, vous capterez plus de trafic. Un mots clef à fort potentiel se défini comme un expression saisie un bon nombre de fois dans les moteurs et pourvues d’un nombres de résultats stricts assez faible.

(cf :recherche de mots clefs)

La double séduction

Il va donc falloir séduire les lecteurs et les robots d’indexation des moteurs de recherche. Votre texte dois être chargé d’expressions clefs, porteuses de trafic et il devra aussi contenir des informations intéressantes pour le lecteur, le tout dans un style agréable et soigné.

 

Pourcentage et optimisation des ancres

Ce que l’on appelle l’ancre d’un lien demeure être la partie textuelle contenue entre les balises de votre lien. Il est bon de noter que google prend largement en compte cette dimension de vos liens. Un exemple qui prouve cela et la fameuse technique du google bombing qui eut permit de faire ranker sans aucune modification onsite la page de George W. Bush sur la requête : « misérable failure ».

Optimisation des ancres

images3Afin de rendre à vos backlinks une efficacité optimale, il est nécessaire de ne pas laisser le choix de l’ancre aux hasards. Au départ Il suffisait d’avoir un maximum de liens avec un maximum d’ancres correspondantes à la requête ciblée pour voir son site grimper dans les pages de résultats des moteurs de recherche.

Des pourcentages aux allures naturelles

Aujourd’hui, depuis la dernière mise à jour de google (l’ajout d’un filtre concentré sur l’analyse du net-linking) nommée penguin l’affaire des liens et plus précisément des ancres à bien changé. Cette mise à jour porte comme objectif de repérer les profils aux backlinks artificiels dans le but de les pénaliser. Il est donc nécessaire d’arrêter de faire des liens … Non ! Je plaisante, il est nécessaire d’en faire de telle manière qu’ils apparaissent naturels. Pour ce faire je vais vous proposer mes pourcentages qui ont l’air de plutôt bien fonctionner. Je sacrifie une partie de mon temps à générer des liens en nofollow afin de donner un coté naturel a mon profil, disons 15%. Ensuite une partie de mes liens auront pour ancres les dérivés des expressions que je cible, disons 35%. Pour continuer une partie sera elle constitué de liens aux ancres « dechet » (junk anchor), comprenez des ancres avec l’url du site, des « cliquez ici » ou encore des « cliquez par la », environ 30%. Et enfin je garde les 20% restant pour envoyer mes ancres optimisées « exact match keyword« , contenant mes mots clefs ou expressions exactes.

Le système Digg-like

Le système de digg like est apparu avec le premier du genre nommé « digg » à juste titre. Les utilisateurs peuvent publier des résumés de leurs articles sur la plateforme de communication, et ensuite les autres utilisateurs pourront voter pour leurs articles ou publications préférés, ils pourront aussi s’ils le souhaitent déposer des commentaires sur ces derniers. Les articles peuvent être soumis dans plusieurs catégories et sous catégories différentes. Le système de vote permet d’accroitre la visibilité des publications qui obtiennent les meilleurs scores.

Système de vote et Avantages

postthumb-6Si vos publications sont réellement intéressantes pour les autres utilisateurs de digg-like ou pour les internautes alors ils vont pousser votre publication vers le haut en votant. Il est même possible que les meilleures publications apparaissent sur la home du site de digg, page qui en général possède la plus grande visibilité et le meilleur page rank, donc probablement de meilleure retombées question trafic.

Rédaction de vos communiqué pour les digg like

Les qualités rédactionnelles requise sont la encore très importantes, comme dans toutes actions de publication en vue de générer des backlinks, le contexte de votre lien vous est accessible et il est donc nécessaire d’en tirer les meilleurs avantages. Vous allez pouvoir ici encore optimiser vos ancres et prendre soin d’insérer vos mots clef dans votre contenu textuel environnant.

Critiques et limites du système

Un des principaux problèmes est du au grand nombre de digg de mauvaise qualité sur le web, sur lesquels les votes sont devenus obsolètes et dénués de sens, soit par le délaissement ou la non-fréquentation soit par l’emploi de nombreux robots utilisé pour trafiquer les votes. Ces derniers pourraient avoir un impact bien moindre sur votre référencement, voire même négatif.

 

Une Liste de Digg Like :

Adresse PR
Digg.mypandaranol.com 1
Batiref.com 1
Megagregateur.com 1
Live.nextseo.fr 2
Digglike.chrysalink.fr 2
Spotrank.fr 2
Favoris.me 2
Scoupeo.com 2
Tunibuzz.com 2
Freewiz.net 2
Liens.webmeimfamous.com 3
Pieton-magazine.com 3
Digg.whiteref.com 3
Ping.jusseo.com 3
Buzz.every-web.com 3
Scoopeo.com 5
Publie.ca 5
Scoop.it 6
Yoolink.fr 6

 

L’impact du SEO sur les réseaux sociaux

Réseaux sociaux et SEO

images2A l’origine, un réseau social est l’ensemble d’individus ou d’organisations reliés à la suite d’interactions sociales, mais aujourd’hui, l’expression « réseaux sociaux » porte directement à penser à Facebook, Twitter, Google + et autres MySpace, LinkedIn et compagnie, qui sont davantage considérés comme étant des lieux virtuels de regroupement entre amis, familles, ou collègues ; en d’autres termines « des réseaux sociaux en ligne ».
Ces réseaux sociaux peuvent être vus comme étant l’une des sources de trafic les plus importante. En effet, plusieurs réseaux triomphent de leur nombre imposant de membres ; on dénombre plus de 850 millions d’utilisateurs actifs sur Facebook, plus de 465 millions de comptes enregistrés chez Twitter, Google + compte environs 100 millions d’adhérents et LinkedIn plus de 130 millions de membres. Tous regroupent des personnes des quatre coins du monde susceptibles d’optimiser le trafic de votre site.

Le fonctionnement du référencement social

Le référencement par réseaux sociaux, ou référencement social (SMO), est de nos jours considéré comme étant du référencement naturel off-page, autrement dit un référencement gratuit se basant entre autre sur les Backlinks.
Dans le cas de Facebook par exemple, vers qui le trafic dépasse actuellement celui vers Google, il est à noter que c’est un site réputé entre autres pour sa qualité de partage, de par son nombre fort élevé d’utilisateurs pouvant être définis comme « distributeurs de contenu ». Car grâce à cette option de partage, il donne la possibilité d’optimiser la visibilité du site.
Les pages Facebook sont indexées par les moteurs de recherche. Afin de désigner si une page est importante, Google pourrait inclure à ses algorithmes le nombre de « J’aime » pour une page ou un site, le nombre d’apparition de ce dernier et de son taux de partage sur ce réseau, etc. De ce fait, nous remarquons qu’il serait possible d’en tirer du bénéfice à travers les séries de partage et de « J’aime » sur Facebook, et même de « tweets » sur twitter, et autre réseaux sociaux.
Comment réaliser un bon référencement
Pour réussir un bon référencement via les réseaux sociaux, il est important de suivre certain processus. Après avoir créé une page ou un compte relatif à son blog ou site, il est important de le doter d’un maximum de documentation
diverse ; informations détaillées le concernant, des photos, des vidéos, ainsi que vos propres publications et articles. Car un profil bien renseigné attire bien entendu davantage de visiteurs. Sans oublier d’interagir avec la communauté en ligne.
La nécessité d’un suivi
Les réseaux sociaux aussi utiles et bénéfiques peuvent-ils être, ils ne sont pas pour autant les meilleurs moyens de référencement. Ils nécessitent de la patience, ainsi qu’un entretien constant et minutieux, et une attention particulière quant à son évolution. C’est pour cela, qu’il faut veiller à ce qu’il en résulte du concret, en vérifiant en permanence le nombre des visiteurs, le nombre de partages et si cela a attiré une action spécifique de la part des utilisateurs, à savoir ; prise de contact, demande de renseignement supplémentaire, etc.

Techniques diverses échanges de liens

L’échange de liens est une de plus vieille technique d’acquisitions de bakclinks, en effet elle existait même avant le web 2.0, c’est un moyen formidable pour générer du trafic et améliorer son positionnement sur les moteurs de recherches. De deux choses l’une, un peu de trafic par site référent peu être généré ainsi, mais un signal positif pour les moteurs de recherche permettra aussi d’avancer dans les pages de résultats des moteurs de recherches.

Les échanges simples

unnamed

Les échanges de liens à la base fonctionnaient de telle manière : chaque web master insère un lien vers le site de l’autre avec l’ancre de son choix. Cette technique est dépassé car google déprécie ce genre de pratique et de part la réciprocité peut les identifier très facilement. Certains annuaires et certains webmaster pratiquent encore cette méthode, d’une inefficacité presque évidente.

Les échanges triangulaires

Une évolution plus récente necéssites 3 sites, et rien de mieux qu’un exemple pur vous l’expliquer. Imaginons un webmaster 1 qui possède 2 sites web, A et B et ensuite un autre webmaster 2 qui lui possède une site web C. Pour effectuer un échange de liens triangulaire, Le webmaster 1 fera un lien avec le site A vers le site C du webmaster 2, et le webmaster 2 fera un lien avec le site C vers le site B du webmaster 1. Ainsi google ne devrait pas aussi facilement identifier l’échange de liens et le profit sera optimal, trafic et jus sur les ancres choisies. L’échange peut encore évoluer en échange de liens croisés, avec un site D en plus pour le webmaster 2 ainsi A link C et D link B.

Négociations, page rank et thématiques

Pour conclure des partenariats il faut rentrer en contact avec d’autres webmasters, et négocier avec eux afin que tout le monde soit gagnant. Vous pouvez trouver des webmasters enclins a ce genre d’échanges sur des forum spécialisé, ou en envoyant des mails aux propriétaire de site avec lesquels vous souhaitez échanger des liens. Plusieurs critères et arguments seront déterminants, comme le page rank , la pertinence de la thématique, l’ancienneté du site ou encore le nombre de backlinks qu’il possède.

 

Obtenez des liens de qualités via Guest Blogging

Le principe du guest blogging consiste à ce qu’un blogueur publie des articles sur un blog ou il est l’invité, en échange, généralement, d’un ou de plusieurs backlinks. Ce la permet d’acquérir un certain nombre liens dans un contexte optimal, de par l’article qui sera rédigé en fonctions des liens à y insérer, mais aussi par le choix de la thématique des blogs ou publier en tant qu’invité. Un autre avantage est l’optimisation de vos ancres. Il sera ainsi possible de profiter de la visibilité du blog qui reçoit votre article, avec une limite tout de même : le trafic référent sera probablement éphémère .

Les négociations

blogging-236x236Les négociations sont la clef de l’obtention d’accès aux blogs pour y rédiger des articles, cela peu se réaliser de différentes manières, parfois un guest réciproque , ou chaque propriétaire d’un blog invite l’autre, parfois un seul propose d’inviter l’autre qui en échange du contenu unique qu’il va lui fournir pourra déposer ses backlinks. Pour se faire il est possible de contacter les blogueurs qui vous corresponde via des formulaire de contact ou encore de participer a la vie d’un forum et de publier des annonces, l’aspect communautaire peut aider a conclure ce genre d’accords.

 

L’aspect naturel : un signal positif

Les articles ainsi publiés auront un aspect plutôt naturel , d’autant plus si vous publiez sur un blog en lien direct ou proche de votre thématique. Fondu dans la masse votre article devrait constituer un bon signal pour google, vos backlinks seront surement appréciés, ne tient qu’a vous de bien les optimiser.

Soigner la rédaction

Il est nécessaire de soigner la rédaction car l’audience touchée sera différente et vous pourriez séduire de nouveaux lecteurs pour votre blog. Vous devriez faire mieux que sur votre propre blog, car avec vos liens accessibles pour ces nouveaux lecteurs potentiels il sera utile de convaincre et de fidéliser pour gagner en trafic.

 

 

 

 

french porno mom and daughter sharing cock indian punjabi xxxcom