Quels sont les enjeux du Ninjalinking ?

ninjalinking

ninjalinking

Salut tout le monde ! Aujourd’hui je vous pond un article sur le Ninjalinking. Très utilisé dans le milieu black hat, parfois méprisé par les white hat, il est sujet à controverse. Et pourtant nous allons voir que le Ninjalinking n’est pas si « sale » que ça. Fervent adepte du Ninjalinking, je ne peux que vous en assurer la puissance qu’elle renferme si elle est bien maniée, que ce soit sur des projets perso ou même sur des sites clients.

Qu’est ce que le Ninjalinking ?

Alors pour ceux qui ne connaissent pas la technique du Ninjalinking, elle consiste à placer ( au mieux ) discrètement, tel un ninja, un lien sur un site internet afin d’en ressortir un backlink ( lien retour ). Non pas forcément en hackant le site ( certains le font ), mais tout simplement, en exploitant les sites qui vous permettent d’y placer un lien lorsque le site vous le permet. Que ce soit dans un sujet de forum, sur votre profil, dans un commentaire de blog etc etc vous m’aurez compris.

Pourquoi le Ninjalinking est très puissant ?

Le Ninjalinking vous permet, à l’aide d’outils de scrap comme ScrapeBox, de récupérer des listes de sites vous permettant de découvrir des sites selon vos critères de Ninjalinking au moyen de « footprints » ( commande Google qui vous permet de rechercher les sites qui possèdent, par exemple, des mots qui peuvent identifier un CMS, un type de site, un thème etc ). Une fois votre liste récupérée, vous pouvez trier ces résultats en les envoyant dans un bulk ( action de masse ) sur un outil comme Majestic SEO ( cet outil fait parti du pack starter du SEO à avoir ), pour récupérer les sites avec le plus gros TF, dans votre thématique ; grâce aux Topical Trust Flow. A partir de la, vous pourrez y voir de très bonnes pages ou vous pourrez poser votre lien ( on peut voir de très grosses metrics parfois ) et en nombre. Lors d’un scrap, vous pourrez récupérer des dizaines de milliers voir plus selon le nombre de mot clé et de footprint.

Comment apprendre à manier le ninjalinking ?

Le ninjalinking prend du temps à être utilisé de manière optimale. En effet, le ninjalinking, si il est bien réalisé, est très bénéfique pour votre référencement. Cependant, il demande une technique assez approfondie afin de réaliser un travail de fond avec un maillage interne, trouver les meilleures pages pour poser votre lien ( en terme de puissance de « jus » et de cohérence sémantique.

Apprendre le SEO tout seul peut être très fastidieux. C’est pour cela que l’on peut apprendre le SEO en général, ou même plus particulièrement le ninjalinking si vous êtes déjà un adepte du SEO. Le site formation seo ( proposé par Net Square ) vous propose le module Ninjalinking afin de tout connaitre ( ou presque ) sur la façon de faire un netlinking de qualité, en terme de puissance, de longévité et efficient.

 

bouton formation

Pourquoi le Ninjalinking n’a pas que des avantages ?

Le Ninjalinking est à utiliser avec précaution car cela reste une technique black hat, en premier lieu, donc Google n’autorise pas ce genre de méthode. De plus, le Ninjalinking peut donner une mauvaise image de votre site si vous l’utilisez de manière à spammer le site en question, mais ce n’est pas ce que l’on recherche dans le ninjalinking, notre but est de populariser notre site, habilement afin de susciter l’acceptation de notre lien, sons aspect naturel et sa non modération.

Le Ninjalinking peut avoir l’effet inverse si mal utilisé

Eh oui, si vous ne prenez pas vos précautions, il se peut que le ninjalinking ait l’effet inverse sur votre site si par exemple, vous faites vos liens de manière trop visible et inappropriée, les backlinks s’indexeront peut être quelques jours mais seront rapidement supprimés, Google n’aime pas voir des liens qui disparaissent sur un site puisque cela prouve qu’il y a une modification négative du site peut être ?

Le Ninjalinking, c’est pas aussi facile que sur le papier

Tous les liens ne sont pas bons a prendre, si vous voyez 10 000 liens sur votre scrap, c’est loin d’être open bar puisque vous aurez pas mal de forums avec de très faibles metrics, parfois spammés, des faux positifs aussi, et parfois des sites qui ont passés leurs liens en Nofollow. Donc, le ninjalinking n’est pas aussi simple que l’on peut le croire, mais cela en reste une technique très puissante. C’est pour cela, que pour appliquer au mieux les meilleures stratégies de référencement, il vous faut un consultant SEO afin de vous guider.

L’impact du SEO sur les réseaux sociaux

Réseaux sociaux et SEO

images2A l’origine, un réseau social est l’ensemble d’individus ou d’organisations reliés à la suite d’interactions sociales, mais aujourd’hui, l’expression « réseaux sociaux » porte directement à penser à Facebook, Twitter, Google + et autres MySpace, LinkedIn et compagnie, qui sont davantage considérés comme étant des lieux virtuels de regroupement entre amis, familles, ou collègues ; en d’autres termines « des réseaux sociaux en ligne ».
Ces réseaux sociaux peuvent être vus comme étant l’une des sources de trafic les plus importante. En effet, plusieurs réseaux triomphent de leur nombre imposant de membres ; on dénombre plus de 850 millions d’utilisateurs actifs sur Facebook, plus de 465 millions de comptes enregistrés chez Twitter, Google + compte environs 100 millions d’adhérents et LinkedIn plus de 130 millions de membres. Tous regroupent des personnes des quatre coins du monde susceptibles d’optimiser le trafic de votre site.

Le fonctionnement du référencement social

Le référencement par réseaux sociaux, ou référencement social (SMO), est de nos jours considéré comme étant du référencement naturel off-page, autrement dit un référencement gratuit se basant entre autre sur les Backlinks.
Dans le cas de Facebook par exemple, vers qui le trafic dépasse actuellement celui vers Google, il est à noter que c’est un site réputé entre autres pour sa qualité de partage, de par son nombre fort élevé d’utilisateurs pouvant être définis comme « distributeurs de contenu ». Car grâce à cette option de partage, il donne la possibilité d’optimiser la visibilité du site.
Les pages Facebook sont indexées par les moteurs de recherche. Afin de désigner si une page est importante, Google pourrait inclure à ses algorithmes le nombre de « J’aime » pour une page ou un site, le nombre d’apparition de ce dernier et de son taux de partage sur ce réseau, etc. De ce fait, nous remarquons qu’il serait possible d’en tirer du bénéfice à travers les séries de partage et de « J’aime » sur Facebook, et même de « tweets » sur twitter, et autre réseaux sociaux.
Comment réaliser un bon référencement
Pour réussir un bon référencement via les réseaux sociaux, il est important de suivre certain processus. Après avoir créé une page ou un compte relatif à son blog ou site, il est important de le doter d’un maximum de documentation
diverse ; informations détaillées le concernant, des photos, des vidéos, ainsi que vos propres publications et articles. Car un profil bien renseigné attire bien entendu davantage de visiteurs. Sans oublier d’interagir avec la communauté en ligne.
La nécessité d’un suivi
Les réseaux sociaux aussi utiles et bénéfiques peuvent-ils être, ils ne sont pas pour autant les meilleurs moyens de référencement. Ils nécessitent de la patience, ainsi qu’un entretien constant et minutieux, et une attention particulière quant à son évolution. C’est pour cela, qu’il faut veiller à ce qu’il en résulte du concret, en vérifiant en permanence le nombre des visiteurs, le nombre de partages et si cela a attiré une action spécifique de la part des utilisateurs, à savoir ; prise de contact, demande de renseignement supplémentaire, etc.

Les bases de l’optimisation SEO onpage

 

L’optimisation seo de vos pages web est un facteur impactant votre, l’objectif et de hiérarchiser les informations, afin qu’elles soient claires pour les lecteurs, mais surtout bien compréhensibles pour les moteurs de recherches. De plus il va falloir organiser et agencer les contenus et mots clef de manières à donner du poids aux bonnes expressions, les expressions porteuses de trafic.

Le linking interne de votre site web aura lui aussi un impact important sur son réferencement il doit être minutieusement tissé, comme un toile logique, afin de donner le bon poids à chaque page. Les ancres de vos liens aussi auront de l’influence sur votre positionnement. Je vous propose sans plus attendre de voir tout cela plus en détail.

Les méta données

Tout d’abord les méta-données jouent un rôle prépondérant dans la classification des pages web, il s’agit de préciser un certain nombre d’informations destinées aux moteurs de recherches. Ces dernières ne seront pas (ou quasiment) pas visibles pas les utilisateurs. Il faut habituellement remplir un balise de titre de votre pages : <title>votre titre</titre>, d’une longueur de 60 caractères maximum. Il est important d’insérer vos mots-clef principaux à l’intérieur de cette dernière balise. Ensuite vous disposez de la balise meta-description: <meta name=’description’ content=’votre description’> cette dernière doit de manière optimale contenir un maximum de 160 caractères. Comme pour le titre il est préférable d’y insérer vos mots clefs importants et dérivés. La dernière meta-balise que nous allons voire correspond aux mots clefs de votre page web, c’est la balise keywords : <meta name=’keywords’ content=’vos mots clefs’>, cette balise doit idéalement contenir 1000 caractères grand maximum. Notez que ces balises sont propres à chaque page et non pas à votre site web ou blog dans son intégralité.

Balisage HTML et optimisation seo

La structure HTML de votre page web joue elle aussi un rôle capital pour votre référencement. Il est nécessaire d’organiser vos contenus de manière logique, et de le qualifier à l’aide des différentes balises HTML existantes. Encore un fois le travail va se faire en fonctions des expressions clef ciblées, il sera donc important de donner un maximum de poids au expressions porteuse de trafic. La balise H1 (<h1>titre</h1>) est une des plus importante dans ce genre de problématique, il sera nécessaire d’y insérer vos mots clefs tout en faisant attention de préserver son sens, le bourrage de mots clef (keyword stuffing) bête et méchant ne fonctionne plus depuis longtemps. Prenez aussi bien garde d’inserer votre contenu entre balise de paragraphes (<p>contenu</p>). Il est aussi apréciable de mettre vos expressions et mots clefs en gras a l’aide de la balise strong (<strong>mots clef</strong>).

Qualité et pertinence des contenus

La qualité et la pertinence de votre contenu sont aussi des facteurs de réussite, dans une campagne de référencement. Veillez a ce que vos ressources textuelles ne contiennent pas de fautes d’orthographe ou de syntaxe. Essayez de varier les expressions synonymes et de travailler votre champs lexical, en fonction des expressions ciblées bien évidement.

Maillage interne

Celons l’importance que vous souhaitez attribuer à une page, il sera nécessaire de lui envoyer beaucoup de liens, c’est bien souvent l’index de votre site qui possède le plus de liens. Multiplier les liens internes vers une page particulière, c’est faire comprendre aux moteurs de recherches sont importance. Il existe des liens de structure, présent de les templates de vos pages et fréquent et les liens contextuels, qui se retrouvent inséré dans le contenu avec des ancres optimisées, il faut savoir jouer habilement des deux pour mettre en valeur les pages que l’on souhaite.

 

french porno mom and daughter sharing cock indian punjabi xxxcom