Concours Seo 2013 : Chapitre 3 – Conclusions Statistiques

Le concours de référencement 2013 c’est terminé le 30 novembre à minuit, après 2 mois et demi de bataille féroce dans les search engine result pages, nous avons pu découvrir le classement final et remettre les lots aux vainqueurs. Ce concours aura été plein de rebondissements, et nous allons voir un peu plus en détail les mouvements et événements de ce concours. Cela avec un peu de recul, quasiment un mois après la fin du concours, pour conclure avec ce dernier billet d’analyse. Comme pour le chapitre 2 , nous allons analyser les 20 premiers du concours, sur la dimension on-site et off-site, je vais ajouter aussi quelques nouveaux chiffres pour approfondir un peu les réflexions, et enfin je parlerais de quelques événements généraux qui ont touché le concours sur sa globalité, les réactions suspectes de google, le page rank ou encore certains parcours originaux.

Le classement final

Sans plus attendre je vous présente le classement final du 30 novembre 2013 (minuit), dernier bien connu de ceux qui fréquentent le forum seo mais peu être moins connu des autres, alors le voici :

– 1er       :  Madinseo.fr
– 2ème   :  Zandit.fr
– 3ème   :  Smni.fr
– 4ème   :  Sopro.fr
– 5ème   :  Etilemullog.com
– 6ème   :  Takatoucliquer.fr
– 7ème   :  Gollumelite2013.tumblr.com
– 8ème   :  Gollumelite1.tumblr.com
– 9ème   :  Facebook.com/gollumelite
– 10ème :  Expertspam.com

Nous retrouvons les meilleurs référenceurs de ce concours, tous dotés de styles et de techniques variés, chacun a  su se faire une place dans le top 10 avec classe, persévérance et stratégie.

Avant tout, j’adresse mes félicitations à tous pour ce beau concours, ce fut pour moi un réel plaisir de suivre l’évolution de chacun ainsi que d’analyser les stratégies employées. Faisons maintenant place aux analyses et conclusions pour mettre nos efforts en évidence et en retirer des avantages scientifiques.

Chapitre 3 : Conclusions Statistiques (6 dernière semaines + 4 semaines)

L’aspect {Master-Site|On-site|Contenu}

Pour cette partie analytique j’ai laissé passer 4 semaines avant de faire un relevé d’informations, afin d’avoir un peu de recul sur les différentes stratégies et sur leur tenue respective dans la durée.

Classement et analyse on-site des 20 premiers ndd le samedi 28 décembre 2013 (15H30)

  1. zandit.fr/ enregistré après le 14 septembre 38 pages indexées (wordpress)
  2. madinseo.fr/enregistré après le 14 septembre 146 pages indexées (wordpress)
  3. etilemullog.com/ enregistré après le 14 septembre 77 pages indexées (pluxml)
  4. expertspam.com/ enregistré après le 14 septembre 13 pages indexées (wordpress)
  5. smni.fr/ enregistré après le 14 septembre 15 pages indexées (wordpress)
  6. takatoucliquer.fr/enregistré après le 14 septembre 152 pages indexées (wordpress)
  7. tumblr.com/‎ enregistré avant  100 000k pages indexées (tumblr)
  8. tumblr.com/enregistré avant 100 000k pages indexées (tumblr)
  9. gollumelite.com/ enregistré après mais invalide 7 pages indexées (wordpress)
  10. ghstools.fr/ enregistré après le 14 septembre 44 pages indexées (solution)
  11. wordpress.com/‎ ‎ enregistré avant 25 pages indexées (wordpress)
  12. univ-bh.com/enregistré avant 36 pages indexées (wordpress)
  13. agence-presse.net/ enregistré avant 532k pages indexées (wordpress)
  14. facebook.com/ enregistré avant 550 000k pages indexées (solution)
  15. facebook.com/ enregistré avant 550 000k pages indexées (solution)
  16. tumblr.com/ enregistré avant 100 000k pages indexées (wordpress)
  17. seocba.fr/enregistré après le 14 septembre 8 pages indexées (wordpress)
  18. wordpresss.com/ enregistré avant 42 pages indexées (wordpress)
  19. gouv.fr/ enregistré avant 4 970k pages indexées (solution)
  20. youtube.com/ enregistré avant 492 000k pages indexées (solution)

Nous retrouvons en tête notre favori {B|Z}andit avec faible total de pages indexées, et n’ayant pas changé de solution web, son nom de domaine est encore porteur d’un wordpress, avec un thème assez bien élaboré. Un rythme de publication modéré avec environ 1 article tous les 2 jours depuis le début du concours. Le thème est assez personnalisé et/ou élaboré, ce qui reflète une certaine qualité technique onsite.

En deuxième position, celui qui fut premier au moment de la fin du concours, dispose d’un nombre de page indexées plus conséquent, une présence donc plus massive mais moins qualitative,  quand on se penche sur les articles nous  remarquons des articles scrapés dotés d’injection de mots clef. Nous pouvons remarquer un thème de base wordpress, peu élaboré.

En 3ème position nous remarquons un blog avec plusieurs dizaines de pages indexées, et peut être une des rédactions les plus qualitative, avec des articles intéressants, d’analyse sur le concours, que j’ai personnellement prit plaisir à découvrir, le tout publié sur du pluxml, la solution sans base de données connue pour sa légèreté, dernière qui à été l’objet d’un certain travail d’adaptation pour l’occasion.

Sur la 4eme place nous pouvons découvrir un expert, avec seulement 5 publications, un très faible nombre de pages indexées, le tout déployé sur un wordpress, thème très basique, peu optimisé, en clair notre expert spam ne mise pas sur le contenu, mais plutôt sur le spam, quoi de plus logique ?

Notre 5eme participant propose un site assez simple, avec une seule page sur le sujet du concours, page bien fournie qui contient de nombreuses références populaires, une vidéo, du contenu plutôt classique sur le sujet, mais notons surtout une énorme quantité de liens sortants vers différentes pages wikipédia.

Pour ce qui est des autres participants, nous remarquons une dominance de blog wordpress, chacun dotés de quelques articles sur le sujets, nous remarquons aussi de nombreux profils sociaux, contenant tous un peu de contenu autour du mot clef du concours ainsi que des interactions sociales plus ou moins artificielles.

L’approfondissement {Master-Site|On-site|Contenu}

Afin de poursuivre l’analyse on-site des 20 premiers participants je vous laisse découvrir un second tableau avec des rapports d’analyse (audit) on-site, les notes ainsi qu’un lien vers les audits en détail.

1) Zandit.fr/ : 78,3/100  Rapport Complet
2) Madeinseo.fr/ : 66,3/100 Rapport Complet
3) Etilemullog.fr/ : 71,5/100 Rapport Complet
4) Expertspam.com/ :  75,9/100 Rapport Complet 
5) Smni.fr/ : 70,7/100 Rapport Complet
6) Takatoucliquer.fr/ : 62,9/100 Rapport Complet 
7) Gollumelite1.tumblr.com/ : 63,9/100 Rapport Complet
8) Gollumelite2013.tumblr.com/ : 63/100 Rapport Complet
9) Gollumelite.com/ :  72,9/100 Rapport Complet
10) Ghstools.fr/ Erreur l’outil d’audit ne fonctionne pas
11) Gollumelite.wordpress.com/ : 66,6/100 Rapport Complet
12) Univ-bh.com/ : 75/100 Rapport Complet 
13) Gollumelite.agence-presse.net/ : 71,8/100 Rapport Complet
14) Facebook.com/pages/Gollumelite-Officiel/ Erreur l’outil d’audit ne fonctionne pas
15) Facebook.com/gollumelite.fr/ Erreur l’outil d’audit ne fonctionne pas
16) Dromardennesgollumelite.tumblr.com/ : 54,3/100 Rapport Complet
17) Seocba.fr/ : 75,3/100 Rapport Complet
18) Gollumelitegay.wordpress.com/ : 65,9/100 Rapport Complet
19)  Data.gouv.fr/Com…/Gollumelite : 66,8%/100 Rapport Complet 
20) Youtube.com/watch?v=xWony22pEFE : 68,3/100 Rapport Complet  

 

Nous pouvons remarquer différent niveau d’optimisation on-site, pour chacun des concurrents, à noter cependant que pour avoir des données un minimum fiable il est recommandé de recouper plusieurs outils d’analyses statistiques de ce genre. Ici je propose un balayage rapide pour approfondir l’analyse on-site, dans un but d’analyse générale.

 

L’aspect {Net-linking|Link-Building|Off-site}

 

Classement et analyse off-site des 20 premiers ndd le samedi 28 décembre 2013 (15H30)

  1. zandit.fr/                      Url Rank : 74 | Dom Rank : 59    | BL: 5.8 K     |  Ref Dom 1.3 K
  2. madinseo.fr/‎                Url Rank : 81 | Dom Rank : 48    | BL: 81 K       |  Ref Dom 3.5 K
  3. etilemullog.com/         Url Rank : 10 | Dom Rank : 50    | BL: 3.3 K     |  Ref Dom 117
  4. expertspam.com/        Url Rank : 17 | Dom Rank : 45     | BL: 23          |  Ref Dom 13
  5. smni.fr/                         Url Rank : 17 | Dom Rank : 52     | BL: 5.9 K     |  Ref Dom 275
  6. takatoucliquer.fr/       Url Rank : 13 | Dom Rank : 45    | BL: 8.5 K     |  Ref Dom 303
  7. **.tumblr.com/            Url Rank : 35 | Dom Rank : 42    | BL: 463        |  Ref Dom 135
  8. **.tumblr.com/            Url Rank : 32 | Dom Rank : 42    | BL: 347        |  Ref Dom 35
  9. gollumelite.com/         Url Rank : 14 | Dom Rank : 40    | BL: 110         |  Ref Dom 13
  10. ghstools.fr/                   Url Rank : 13 | Dom Rank : 47    | BL: 161 K      |  Ref Dom 294
  11. **.wordpress.com/‎     Url Rank : 20 | Dom Rank : 41    | BL: 63           |  Ref Dom 19
  12. univ-bh.com/‎               Url Rank : 29 | Dom Rank : 41    | BL: 4.4 K      |  Ref Dom 104
  13. agence-presse.net/** Url Rank : 29 | Dom Rank : 63    | BL: 1.5 K      |  Ref Dom 145
  14. facebook.com/**         Url Rank : |  Dom Rank : 0       | BL: 0             |  Ref Dom 0
  15. facebook.com/**         Url Rank : 26 | Dom Rank : 100  | BL: 293        |  Ref Dom 49
  16. **.tumblr.com/           Url Rank : 55  | Dom Rank : 51     | BL: 6.1 K      |  Ref Dom 882
  17. seocba.fr/                     Url Rank : 13  | Dom Rank : 44     | BL: 23          |  Ref Dom 6
  18. **.wordpresss.com/   Url Rank : 14 | Dom Rank : 21      | BL: 2.2 K     |  Ref Dom 52
  19. **.gouv.fr/**                Url Rank : 0  | Dom Rank : 0         | BL: 0            |  Ref Dom 0
  20. youtube.com/**           Url Rank : | Dom Rank : 0        | BL: 0             |  Ref Dom 0

Notre premier, Ninja linker d’exception, Black {B|Z}andit, nous offre une belle quantité de backlinks, mais ce qui est surtout notable si l’on consulte son profil de backlinks en détail, c’est la qualité des cibles sur lesquelles il à posé ses liens. Nous remarquons des backlinks sur des sites d’une autorité inégalée, personne sur le concours n’a su poser des liens si forts d’autorité, hormis ceux qui l’ont suivi bien sûr ! Nous remarquons un ratio de backlinks / ref dom qui a été dilué sur par rapport aux 4 premières semaines de concours, et bien évidement quelques backlinks de masses ont été générés durant le rush final, cependant, ces mêmes backlinks probablement automatisés sont eux aussi d’une qualité assez remarquables. Pour moi zandit restera le meilleur ninja linker de ce concours, et de très très loin.

Notre second madinseo, est lui aussi force de proposition (de backlinks) un référenceur qui ne fait pas dans la dentelle, bien au contraire, c’est le volume de liens qui aura été la plus grosse carte abattue par ce participant. Cela lui aura valu une pénalité en début de concours, mais il a finalement réussi à reprendre les premières places, à la tête de plusieurs dizaines de milliers de liens. Ce participant a su finir premier dans le timing du concours, même si dans la durée c’est plutôt la seconde place qui lui a collé à la peau.

Notre 3eme aujourd’hui (5ème au jour J) est le joueur de mot etilemullog qui a trouvé un équilibre raisonnable entre backlinks manuels et automatiques. Nous avons remarqué une sorte de mimétisme sur zandit, avec beaucoup de liens de notre favori qui ont été exploités en second temps, mais aussi une génération de backlinks à la fois qualitative  mais aussi quantitative sur la durée. Ce ndd à montré une belle ascension au rythme des derniers jours du concours.

Le 4eme aujourd’hui, un mois après la fin du concours est un expert, l’expert spam de notre concours, et bien évidement il a prit soin de cacher ses backlinks de masse (entre nous il y a de quoi quand on observe la qualité des liens) ainsi sur mon tableau (ci dessus) on ne voit apparaitre que très peu de backlinks, mais je vous laisse le soin de regarde sur ahref la redirection qui dissimule la partie caché de l’iceberg, un spam massif qui explique en grande partie le positionnement de ce participant, étant donné la faible quantité de contenu qu’il a publié sur son site. Il sera intéressant de voir si ce site supporte le prochain passage de penguin. Notez que ce participant a volontairement partagé sa stratégie plus en détail sur le forum seo (accès lvl 1 minimum = inscrit + présentation).

Notre 5ème au classement de ce jour est un spécialiste du network en herbe, un référenceur que nous connaissons bien, qui lui non plus ne fait pas dans la dentelle. Il est celui qui à reçu les redirection du précédemment bien connu devenir-bh, doté lui même d’un spam très massif et pas moins puissant. Il sera intéressant de voir si ce site supporte le prochain passage de penguin. Notez que ce participant a volontairement partagé sa stratégie plus en détail sur le forum seo (accès lvl 1 minimum = inscrit + présentation).

Pour résumer la situation sur les 15 autres participants, nous remarquons globalement des quantités de backlinks allant de plusieurs centaines à plusieurs milliers de liens pour généralement entre 1/3eme et 1/6eme de refering domains. Notez aussi que plusieurs compte facebook se sont positionnés sans aucun backlink direct vers les pages concernée.

 

Conclusion du chapitre

Ce chapitre qui arrive 1 mois après la fin du concours permet de mettre en évidence clairement les stratégies qui ont fonctionnées et celle qui sont moins puissantes. Je remarque surtout l’éfficacité du net-linking, sans forcement négliger le on-site. Ceux qui ont su se démarquer n’ont pas négligé le contenu, qu’il soit massif ou qualitatif peu importe, il en a fallu des articles pour sortir du lot. Avec notre expert spam qui pourrait représenter une exception, 5 articles (pauvres) et une stratégie presque exclusivement basée sur une 301 + spam massif, pensez vous qu’il soit encore possible de ranker durablement en négligeant totalement le contenu ?

Prenons pour exemple le premier (aujourd’hui et durant 90% du concours) zandit. La meilleure note en matière d’optimisation onsite, le meilleur url rank, le meilleur domain rank, les plus beaux backlinks en termes de trust flow et citation flow, des domaines ciblés de qualité en terme de Page Rank ou d’autorité. Pour ce qui est des quantités de contenu zandit est dans la moyenne, en termes de qualité il nous a fourni des articles pour le moins lisibles et pour le mieux distrayants – amusants. Il a longtemps été celui qui portait le meilleur ratio backlinks-ref dom, autrement dit : un net-linking riche, varié et de qualité. Sa domination sur le concours a été flagrante durant toute la période définie, il est pour moi un beau modèle en terme de stratégie à adopter en référencement : l’équilibre pertinent et crédible, entre contenus et netlinking. Cet exemple prouve  met en nuance le coté facultatif de l’aspect social en influence sur le ranking. Le facteur de ranking social existe t’il réellement ? Ne représente  t’il pas peut être qu’un verrou crédibilisant sur le long terme (et optionnel) ?

Je penses que le concours met aussi en valeur la faiblesse du moteur de recherche sur l’aspect net-linking, en observant les profils ahref des 2 premiers on remarque immédiatement la sensibilité de google coté net-linking, que cela soit qualité ou quantité, si les liens sont dark automatisés (donc massifs) ou savamment posés (donc plus puissants trustés),  ca rank sans trop faire de manière dans les serps. Zandit et Madinseo se sont démarqués durant ce concours, et ils ont représentés, il me semble, les deux puissances du  link-building, respectivement chirurgicale et brute. Est ce que le net-linking chirurgical sera durable en terme de ranking factor contrairement au net-linking brut ?

Ce que j’attends avec impatience c’est le prochain passage de penguin, la seule boué de secours arme de google contre le net-linking dit : abusif. Lorsque l’animal sera passé, nous verrons bien qui tient et qui tombe avec ce genre de stratégie. Ce fameux penguin est la seule nuance qui peux faire pencher la balance en défaveur d’un net-linking soit massif soit poussé en matière de compétence Ninja-Link.

 

Conclusion du concours

Je vais débuter la conclusion du concours avec un phénomène étrange qui c’est produit durant le concours, raison pour laquelle je n’ai pas rédigé de billet de la 4eme semaine jusqu’à présent. Il se trouve que vers le 5ème semaine jusque la 8éme semaine (le concours durait en tout 10 semaines) les serp (pages de résultats) ont été bloquées, plus aucun nom de domaine ne sortaient, les 2 premiers du moment (zandit et takatoukliquer) restaient en premières places et une flopée de 18 facebook tumblr et autres pages youtube meublaient le reste du top 20. Après 3 semaines de blocage les pages ont eu l’air de se débloquer et le concours a continué de nous en apprendre sur l’algorithme de google. Est ce que google est intervenu spécifiquement sur la serp du concours ? Est ce plutôt un blocage mécanique du à l’apparition rapide et massive de nombreuses pages sur un mot clef naissant ?

Au delà de ce premier phénomène étrange, un second phénomène étrange c’est produit, cette fois quand au page rank, nous le savons tous, il y a quelques semaines le page rank à (enfin) été mis à jour. Cependant j’ai remarqué très tôt qu’aucun des sites  du concours n’avait prit de page rank. Enregistrement après le 15 septembre et apparition de nombreux backlinks en tout genre après le 15 septembre pour chacun des noms de domaines concernés. J’en ai donc déduis que cette mis à jour était « réchauffée » et assez vite d’autres ont partagés mon avis sur le forum et ailleurs. Pourquoi google nous livre une mise à jour du Page Rank périmée ? Une latence stratégique ?

Pour conclure définitivement, j’ai vraiment apprécié le spectacle technique, chaque participant a montré, comme je l’ai dit précédemment, un style original, des stratégies innovantes, cela fut très rafraîchissant scientifiquement et j’ai pris un grand plaisir dans le travail analytique que j’ai entrepris pour faire honneur à ces participations. Je tiens donc à formuler encore une fois mes remerciements les plus sincères à chacun, et je vous donne rendez vous en 2014 pour une nouvelle autopsie collective de notre Search Engine préféré .

Le message est simple, vous pouvez choisir de suivre les vidéos de Matts Cutts (un agent communication) et lui faire confiance aveuglément, sinon vous pouvez préférer rejoindre la première communauté black hat, grey hat et white hat (seo complet pour résumer) de France et poursuivre les recherches concrètes, seule voie pour décrypter de manière tangible les fonctionnements du moteur de recherche le plus riche du monde.

Jaffaar

Concours Seo 2013 : Chapitre 2 – Vision Métrique Globale

Un concours seo se déroule dans les pages des moteurs de recherche depuis maintenant un peu plus d’un mois. Après 2 semaines de concours j’ai écrit « contact analytique primaire« , le chapitre 1 de mon analyse (biopsie) de la search engine résult page élue. Aujourd’hui je vais donc rédiger le chapitre 2 intitulé : « vision métrique globale« . Dans ce concours, nous sommes nombreux à suivre  les moindres mouvements des noms de domaines classés dans les pages des résultats de recherches, à l’affut du moindre constat empirique à déceler. Pour le premier chapitre j’avais porté l’analyse sur les dix premiers résultats du classement, pour cette seconde analyse je vais élargir le constat aux vingt premiers.

 

Chapitre 2 : Vision Métrique Globale (4 premières semaines)

 

L’aspect {Master-Site|On-site|Contenu}

Comme pour le précédent chapitre nous allons observer les noms de domaines dans leur dimension on-site, les vingt premiers cette fois ci, par contre. Je précise que, par « on-site » j’entends toute la partie web applicative raccordée aux noms de domaines prévus pour ranker et transformer dans un cas client concret. Je vais donc procéder à un check technique et onsite des 20 premiers résultats qui sortent dans le SERP.

Classement et analyse on-site des 20 premier ndd le samedi 19 Octobre 2013 (15H30)

  1. zandit.fr/ enregistré après le 14 septembre 22 pages indexées (wordpress)
  2. takatoucliquer.fr/ enregistré après le 14 septembre 87 pages indexées (wordpress)
  3. devenir-bh.com/ enregistré avant 21,900 pages indexées (wordpress)
  4. twitter.com/ enregistré avant 143 000k pages indexées (solution propriétaire)
  5. univ-bh.com/ enregistré avant 44 pages indexées (wordpress)
  6. tumblr.com/enregistré avant 86 600K pages indexées (solution propriétaire)
  7. tumblr.com/‎ enregistré avant 86 600K pages indexées (solution propriétaire)
  8. facebook.com/ enregistré avant 791 000K pages indexées (solution propriétaire)
  9. facebook.com/ enregistré avant 791 000K pages indexées (solution propriétaire)
  10. doyoubuzz.com/ enregistré avant 2 010K pages indexées (solution propriétaire)
  11.  facebook.com/  enregistré avant 791 000K pages indexées (solution propriétaire)
  12.  facebook.com/  enregistré avant 791 000K pages indexées (solution propriétaire)
  13.  univ-src.fr/ enregistré avant 99 pages indexées (wordpress)
  14.  data.gouv.fr/ enregistré avant 11 300K pages indexées (solution propriétaire)
  15.  travail-emploi.com/ enregistré avant 805K pages indexées (solution propriétaire)
  16.  inagist.com/ enregistré avant 5 960K pages indexées (phpBB)
  17.  veille-duweb.fr/ enregistré avant 295 pages indexées (wordpress)
  18.  gazetaprawna.pl/ enregistré avant 2 740K pages indexées (phpBB)
  19. youtube.com/ enregistré avant 471 00K pages indexées (solution propriétaire)
  20. ax6.fr/‎ enregistré avant 35K pages indexées (wordpress)

Nous retrouvons en tête de classement notre favoris {B|Z}andit avec comme la précédente le nom de domaine qui compte le moins de pages indexées, et n’ayant pas changé de solution web , son nom de domaine est toujours illustré d’un wordpress. Un rythme de publication modéré mais soutenu, avec depuis le début du concours environ 1 article tous les 2 jours.

Nous découvrons un deuxième (dans les deux sens) participant avec un nom de domaine valide (enregistré après le 14 septembre) en deuxième position « cliquez partout ». Une solution des plus classiques encore une fois, wordpress, avec un rythme de publication d’environ 1 article par jour. Cependant il comporte un thème (html) beaucoup plus classique (et basique) que le premier.

Le troisième candidat, c’est fixé, déjà 3eme il y a deux semaines le devenir Black Hat trône, mais hors concours car enregistré il y  a  bien trop longtemps. Une seule publication sur le mots clef visé pour le concours de référencement à été publiée sur ce nom de domaine. Nous avons ici affaire à  une stratégie largement axée sur l’ancienneté et la génération de backlinks.

Le 4eme est notre 2eme du premier chapitre. Dans ce premier contact je rappelais le positionnement officiel en rapport aux villes, nous notons un rythme lent de publication, mais régulier tout de même. Ce compte publie des brèves d’actualité plus ou moins en liens avec les villes. De plus nous pouvons voie que ce twitter lie un master site parlant des villes connectées sur le web.

Nous remarquons le 5ème du classement, site raisonnable en contenu de qualité moyenne s’est positionné assez facilement après les 2 première semaines de concours. Ce site comporte peu de liens sortants, un authorship et il faut aussi constater qu’il est un ancien participant du penguinzophren. Coté technique c’est une solution encore classique  : un wordpress, plutôt basique cette fois point de vue configuration.

Pour ce qui concerne les autres participants, nous pouvons remarquer une forte dominance des comptes de profils sociaux, avec des publications souvent en duplicate mais fréquentes. Nous remarquons aussi d’autres wordpress optimisés de manières diverses (catégories, keyword stuffing, short posts) qui se mélangent avec les publications sociales.

 

L’aspect {Net-linking|Link-Building|Off-site}

Comme pour le premier chapitre nous allons passer globalement à l’analyse des backlinks et du net-linking . Je vais lister les 20 premiers du classement pour élargir un peu le spectre d’analyse par rapport au premier chapitre. Je vais donc faire un relevé des backlinks et des référents pour chacun des 20 premiers participants, et enfin je commenterai les 5 premiers avec les informations que j’ai à disposition plus précisément.

Classement et analyse off-site des 20 premières pages le samedi 19 Octobre 2013 (15H30)

  1. zandit.fr/ 497 Backlinks | 198 Refering Dom
  2. takatoucliquer.fr/269 Backlinks | 82 Refering Dom
  3. devenir-bh.com/**** 73K Backlinks | 5K Refering Dom
  4. twitter.com/**** 61 Backlinks | 1 Refering Dom
  5. univ-bh.com/ 363 Backlinks | 108 Refering Dom
  6. ****.tumblr.com/438 Backlinks | 145 Refering Dom
  7.  ****.tumblr.com/347 Backlinks | 125 Refering Dom
  8.  facebook.com/**** 6 Backlinks | 1 Refering Dom
  9.  facebook.com/**** 132 Backlinks | 45 Refering Dom
  10.  ****.ax6.fr/321 Backlinks | 4 Refering Dom
  11.  doyoubuzz.com/**** 0 Backlinks (ou inconnu)
  12.  facebook.com/**** 0 Backlinks (ou inconnu)
  13.  facebook.com/**** 0 Backlinks (ou inconnu)
  14.  univ-src.fr/**** 25 Backlinks | 9 Refering Dom
  15.  data.gouv.fr/****  0 Backlinks (ou inconnu)
  16.  travail-emploi.com/**** 0 Backlinks (ou inconnu)
  17.  inagist.com/****  0 Backlinks (ou inconnu)
  18.  veille-duweb.fr/ 347 Backlinks | 87 Refering Dom
  19.  gazetaprawna.pl/****  0 Backlinks (ou inconnu)
  20. youtube.com/**** 0 Backlinks (ou inconnu)

Données obtenues sur https://ahrefs.com/

Nous pouvons remarquer que notre favori à continué sur sa lancée, avec des backlinks de qualité, un travail manuel, l’art du ninja link parfaitement illustré aie-je entendu au labo, un ratio refdom/backlinks en augmentation, probablement encore un signal positif. Toujours environ 50% des ancres qui sont optimisées, quoi que dilution oblige, ce pourcentage soit en légère baisse.

Le deuxième du classement est un nouveau, il est classé 2eme depuis peu de temps, cependant il rodait avec de multiples pages en première et deuxième page de résultat depuis un moment (jusqu’à 7 Urls  indexée en deuxième page + 1 url en première). Un net-linking proche de celui du premier, de la qualité, du trust, du ninja link bien maitrisé encore une fois.

La stratégie du 3ème n’as pas énormément changé, génération massive de backinks, nous pouvons cependant noter une dilution prononcée des ancres générées. L’ancre principal reste autour des 20%, les reste des parts répartis sur des ancres annexes ou junk. Malgré les gros volumes de backlinks sur ce cas le ratio refdom/backlinks est plutôt bas.

Notre 4ème, ce compte twitter, compte encore environ 1 millier d’abonnés, (augmentation d’une centaine environ) de tweets et retweets réguliers aussi. Il semblerait que ce participant axe sa stratégie sur l’acquisition de trust via une sélection sémantique administrative, mais très peu de backlinks. (1 seul domaine référent sur le compte).

Notre Université Black Hat favorite, en cinquième place, décorée d’une deuxième place sur le penguinzophren, fait son grand retour un an après, avec un bon équilibre contenu/net-linking. Un rythme de publication correct et une stratégie de net-linking plutôt qualitative. Un ratio refdom/backlinks un peu plus faible que les deux premiers est observable, avec environ 1 ref dom pour 3 backlinks.

Nous remarquons rapidement les deux tumblr qui zonent autour de la 6ème place et pour lesquels un net-linking assez massif a  été déployé. Mais aussi deux comptes facebook, celui de la « ville officielle » avec peu de backlinks devant celui du « moov » qui lui c’est vu générer quelques centaines de liens.

Conclusion du chapitre

Avant toute chose il faut noter quelques détails contextuels. Durant ces deux dernières semaines, google a  sortit une mise à jour de penguin (version 5.2.1) et un nouvel animal dans son bestiaire : le colibri. De ce fait, nous avons pu remarquer plusieurs phénomènes particuliers. Comme la chute du nom de domaine valide du participant « made in seo » suite au passage de penguin, le quasi million de résultat sur le mot clef du concours qui n’est resté visible que quelques heures ou encore les pages de résultats hésitantes que nous avons remarqué. Dernière qui semblait faire des retours en arrière et en avant très fréquents sur de courtes périodes.

Ensuite, comme pour le premier chapitre, je vais remarquer quelques vérités empiriques que j’observe, mais encore une fois je ne pose que quelques pierres, j’aimerai qu’une vraie analyse collective se produise, et qu’à la force du nombre nous puissions pousser les analyses à leur paroxysme et de tirer ainsi de plus complètes conclusions.

  • Le premier est toujours sur le meilleur ratio ref dom/backlinks (1/2).
  • Ce même premier publie du contenu sur une fréquence correcte et maintenue stable dans la durée.
  • Notre favoris dispose aussi du plus petit nombre de pages indexées.
  • D’un point de vue net-linking et contenu le 2ème est très proche du 1er sur beaucoup de points.
  • Le deuxième a tout de même quelques signaux moins positifs, comme le ratio ref/bl.
  • Le troisième force sur les liens et n’as pas été touché par penguin
  • Le troisième est un nom de domaine avec pas mal d’ancienneté.
  • Le 4ème tente un hack du lexique administratif, si je puis dire.
  • Globalement les méthodes d’acquisition du trust semble être les plus efficaces.
  • Notez le trust des plateformes sociales ainsi que le trust transmis via les backlinks.
  • Notez aussi le trust généré via le contenu, directement ou indirectement (backlinks).
  • Visiblement la masse et la qualité des backinks s’avèrent largement encore pondérées.
  • Tous les sites participants ont le mots clef dans la title
  • beaucoup de sites comportent de multiples fois l’occurrence entre : title, meta-desc et url

Pour conclure ce deuxième chapitre je vais continuer mon propos sur le partage, j’espère que nous serons nombreux pour poursuivre cette analyse des serp collectives, afin de mettre à jour nos connaissances des moteurs de recherche et de leur fonctionnement. Vous l’aurez donc compris, les commentaires sont fortement bienvenus !

Concours Seo 2013 : Chapitre 1 – Contact Analytique Primaire

Un concours de référencement, organisé pour toute la communauté SEO francophone, se déroule dans les pages de résultats des moteurs de recherche depuis déjà 2 semaines. Ce concours est organisé avant tout pour l’analyse et l’appréhension des méthodes de classement. L’objectif premier étant de concourir ensemble dans une adversité (SEO) volontaire, et de pouvoir, ensuite, recouper les informations (empiriques) obtenues, de les lire et même de les décrypter. Enfin nous pourrions nous approprier les connaissances obtenues, les exploiter et finir par les maîtriser. Il y a beaucoup de demandes en matière de référencement et acquisition de trafic, mais nous constatons que peu d’offres ne sont pas déceptives sur le marché. Certains disent que le savoir ne doit pas être partagé. D’autres pensent que nous avons « du pain sur la planche » et que nous devrions nous organiser et nous entraider.

Le Prélude

Je vais commencer par regarder en arrière, le 2 septembre nous annoncions le concours seo 2013 sur 4 forums SEO français importants : Seosphère, Code seo, Veille seo et Scripts seo. C’est cette page qui sert de sujet officiel quant à ce dernier concours. Rapidement quelques personnes ont annoncé leur participation au concours et des équipes se sont formées. Les stratégies ont été élaborées, certains me les ont partagé es (dans un but critique et analytique) d’autre les ont gardées secrètes, certains partageront au fil du concours, d’autres ne partageront peut-être pas, mais (un grand « mais ») nous n’avons besoin que de ceux qui partageront, pas de plus , seulement ce qu’il faut.

Le « nous » que j’emploie est un « nous » peu relatif (le moins possible) qui tente d’englober les intérêts communs du plus large groupe de personnes possibles. La grande question du partage de connaissances fait particulièrement crisser les claviers en ce moment, dans la sphère seo, il me semble, voici donc une rédaction expressive et appréciable de Loic Hélias sur le sujet, ainsi que de nombreuses prises de positions pertinentes en commentaires sur la même question. Mon avis personnel étant proche de celui que je lis sur ce billet et ses commentaires dans la quasi-unanimité, je vais ajouter que le partage doit être sain d’intention et réciproque et que comprendre la définition des mots « respect » et « reconnaissance » avec celle du mot « partage », pourrait aider à le mettre en pratique.

Les noms de domaines ont été lancés dans les pages des moteurs de recherches depuis mi-septembre, deux semaines sont passées, nous pouvons relever sur un des principaux moteurs 25K résultats sur le mot clef inventé du concours. Il sera donc l’heure pour moi d’ouvrir un chapitre, le premier. Chapitre que j’intitulerai : Contact Analytique Primaire. Un constat logique des mécanismes fonctionnels primaires de classement dans les SERP, que nous allons tenter de comprendre dans une biopsie collective des Search Engine. Analyser le premier contact de notre flopée de noms de domaines confronté aux algorithmes de classements des moteurs de recherche.

Chapitre 1 : Contact Analytique Primaire (2 premières semaines)

L’aspect {Master-Site|On-site|Contenu}

Nous parlons d’éléments primaires, nous allons donc poursuivre dans ce sens et commencer par observer les dimensions « on-site » de nos 10 premiers noms de domaines. Je précise rapidement que, par « on-site » j’entends toute la partie web applicative raccordée aux noms de domaines prévus pour ranker et tranformer dans un cas client concret. Ainsi, je vais faire un check technique et onsite des premiers résultats qui sortent dans le SERP.

Classement et analyse on-site des 10 premier ndd le samedi 28 Septembre 2013 (20H00)

      1. zandit.fr/ enregistré après le 14 septembre 15 pages indexées (wordpress)
      2. twitter.com/ enregistré avant 762 000k pages indexées (solution propriétaire)
      3. devenir-bh.com/enregistré avant 22k pages indexées (wordpress)
      4. facebook.com/ enregistré avant 2 640 000k pages indexées (solution propriétaire)
      5. 123siteweb.fr/enregistré avant 13 k pages indexées (solution propriétaire)
      6. tumblr.com/ enregistré avant 427 000k pages indexées (solution propriétaire)
      7. tumblr.com/enregistré avant 427 000k pages indexées (solution propriétaire)
      8. agence-presse.net/ enregistré avant 468k pages indexées (wordpress)
      9. agence-presse.net/ enregistré avant 468k pages indexées (wordpress)
      10. forum.ubuntu-fr.org/ enregistré avant 813k pages indexées (fluxBB)

Nous pouvons remarquer que le nom de domaine le plus récent est en tête, {B|Z}andit, c’est aussi celui qui a le moins de pages indexées, une solution logicielle plutôt classique dans le métier, wordpress, un bon rythme de publication rédactionnelle avec environ un article tous les deux jours, des articles de contenu, même léger il y a derrière chaque article quelques idées. De plus notre favori navigue en tête de classement depuis le début du concours.

Le compte twitter, 2eme, est quasiment automatique, il publie beaucoup de retweets et des petits quart de brèves, 140 caractères, vous connaissez twitter avec techniquement la solution logicielle du propriétaire de ce réseau social bleu (clair). Ce compte apparaissait furtivement en 7eme position et plus les 12 premiers jours du concours. Il sort soudain du lot avec cette 2ème position. Une ligne édito axée sur l’aspect administratif du mot clef.

Le troisième candidat, le devenir Black Hat, est, tout comme le premier, en tête de serp depuis le début du concours, un wordpress également, cependant enregistré il y a longtemps. Il compte plus de 20K pages indexées. En termes de contenu un seul article a été publié, article correctement fourni, fond de qualité avec des références sur l’origine du mot clef plutôt.

Pour les suites, les profils ressemblent, dans ces quelques grandes lignes, aux deux précédents profils, social et wordpress, que sont le compte twitter et le devenir-BH précédemment cités, le 2ème et le 3ème. Les tumblr ont très peu de contenu,l’agence de presse dispose de quelques articles et extraits rss tissés entre plusieurs sous domaines. Beaucoup de style edito, news et humour. Tous les participants du top 10 ont placé au moins une fois le mot clef dans la balise title.

 

L’aspect {Net-linking|Link-Building|Off-site}

Le fameux, le backlink, vendu avec une idée ou sans, précis ou parfois impertinent, du précieux plan, aux packs généreux, le backlink et le seo c’est une vieille histoire. Quant aux problématiques de partage, j’ajoute simplement que le web2.0 a été une sorte de révolution du web , nous sommes tous d’accord, donc ne vous inquiétez pas, des plans backlinks c’est une peu comme l’herbe ou le blé qui poussent, cela fleurit chaque matin n’est ce pas ?

Place aux chiffres :

Classement et analyse off-site basique des 10 premieres pages le samedi 28 Septembre 2013 (20H00)

      1. zandit.fr/ 212 Backlinks | 88 Refering Dom
      2. twitter.com/**** 29 Backlinks | 1 Refering Dom
      3. devenir-bh.com/‎**** 27.000 Backlinks | 2600 Refering Dom
      4. facebook.com/**** 33 Backlinks | 14 Refering Dom
      5. ****.123siteweb.fr/48 Backlinks | 18 Refering Dom
      6. ****.tumblr.com/ 58 Backlinks | 26 Refering Dom
      7. ****.tumblr.com/ 151 Backlinks | 51 Refering Dom
      8. ****.agence-presse.net/ 0 Backlinks (ou inconnu)
      9. ****.agence-presse.net/ 0 Backlinks (ou inconnu)
      10. forum.ubuntu-fr.org/**** 0 Backlinks (ou inconnu)

Données obtenues sur https://ahrefs.com/

Le premier dispose d’un nombre de backlinks plutôt équilibré par rapport aux autres, 212 backlinks, le tout sur un ratio de 50% des ancres environ en exact match (sur le mot clef, et sur le mot clef + un espace au milieu). L’autre moitié est utilisée en dilution, avec diverses ancres plus ou moins connexes. Nous remarquons 90% des backlinks en DoFollow, essentiellement du not site wide, avec un bon ratio de domaines référents. Pour résumer, après une brève analyse, j’observe surtout un net-linking qualitatif.

Le second, dispose de très peu de backlinks sur un seul domaine référent, de signaux sociaux faibles, mais nous pouvons cependant remarquer un millier d’abonnés twitter pour une trentaine de tweets publiés en 2 semaines. Une dimension net-linking peu développée pour le moment, apparemment.

Le 3ème, 27000 backlinks sur 10 fois moins de domaines référents, avec près 30% de ses backlinks qui portent l’ancre exact match du concours, un dilution récente a été observée avec des pourcentages plus faibles sur des ancres comme le nom de domaine + l’exact match.

Les 7 noms de domaines suivants se sont vu déployer des faibles quantités de backlinks, plus ou moins qualitatifs, les ancres sont globalement variées et dans l’ensemble les types de backlinks aussi. Les dilutions avec l’url exact du domaine + le keyword sont assez fréquentes. Nous constatons que la majorité des sites ont un ratio backlinks / refering dom d’environ 30% alors que le premier profite du meilleur ratio, dernier un peu plus élevé. A noter que Le 3eme, qui domine pourtant depuis le début (top 3, gros yoyo avec le premier) dispose d’un ratio faible, 10% environ.

 

Conclusion du chapitre

Pour conclure cette première approche, je ne vais rien conclure du tout, puisque l’objectif de ce chapitre reste que tous participants au concours mais aussi analystes de passage, puissent construire ensemble et dans la diversité des forces intellectuelles une analyse de données communes et contrôlées. Je vais donc souligner rapidement, quelques faits que je trouve importants. De plus le concours débute à peine, c’est un constat de données qui se dresse pour l’instant. Quelques pierre d’un édifice que le groupe pourrait construire.

  • Le nom de domaine le plus récent est premier, et il domine depuis le début (yoyo avec devenir-bh).
  • Ce premier nom de domaine dispose du plus petit nombre de pages indexées.
  • Ce premier nom de domaine dispose du meilleur ratio de domaines référents
  • Le deuxième ne dispose que de peu de backlinks , et de peu de contenu. (twitter)
  • Le troisième (ce jour là) est en duel avec le premier depuis le début
  • Ce troisième dispose du plus de backlinks dans le top 10 mais d’un faible ratio bl/ref dom (10%)
  • Tous les noms de domaines du top 10 ont le mot clef en balise title
  • Content + Scraping + Ninja Link, Mass Linking ou encore Social Baiting + Stealth Network ?

Qu’en pensez vous ? Je copie ici une citation et la conclusion de quelqu’un d’autre (à peine reformulées) :

Oui au partage des connaissances, beaucoup plus mesuré sur le partage des expériences.

Respectez-vous, respectez-nous, soyez humble, notre métier évolue tous les jours et ça c’est un bien.

Je suis pour le partage des connaissances et dans une certaine mesure des expériences, mais je conçois que les stratégies précises, basées sur les précédents, peuvent être partagées de manière selectives voire même vendue en tant que services de réflexion, complexes, propres à chaque cas. Il me semble que c’est le métier de SEO non ?

Emailling : les bases

Ce que l’on nomme généralement Emailing est une technique de web-marketing basée sur l’envoi massif d’e-mail à un auditoire plus ou moins qualifié. Traditionnellement une réaction est attendue de la part des lecteurs de ce genre de mail. Bien souvent un clic vers une page que l’on souhaite promouvoir est espéré ou moins souvent la simple assimilation d’une information par le lecteur. ataşehir escort

Sauvegarde de trafic et newsletter

La constitutions d’une liste de mail sur votre site ou blog possède comme premier avantage de sauvegarder votre trafic ou du moins une partie. Ainsi avec cette liste de mail vous pouvez envoyer des newsletters qui généreront inévitablement celons certaines proportions du trafic vers votre site. La qualification de votre liste influencera vos taux de clic de manière certaine. Ainsi même si vous perdez vos liens source de trafic référent, ou si vous chutez dans google il vous reste cette liste de mails constituée de personnes intéressées par votre thématique puisqu’ils se sont inscrit sur votre site ou blog.

Ciblage précis et qualification

L’intérêt de la qualification des liste de mail est évident, prendre en compte un maximum de critères qualifiants quant aux destinataires de vos emails de masse, afin de percuter et d’ intéresser le plus possible vos cibles n’est pas un moindre avantage. Connaitre l’age, le sexe, la provenance ou encore les centres d’intérêt de vos cibles vous permettra de mieux les toucher afin de les inciter a se rendre sur votre page web par exemple.

Forte réactivité pour moindres couts

Une campagne d’emailing ne coute presque rien , si ce n’est un peu de temps. L’acquisition d’une liste de mail peut se faire de manière passive sur vos sites à fort trafic, avec un peu de temps. Ensuite l’écriture de mail de manière persuasive, adaptée et approprié vous prendra aussi un peu de temps et enfin l’envoi ne vous coute rien. Les retours sont souvent très réactif de par la qualification d’une part, et d’autre part via la volonté des internautes qui se sont eux mêmes inscrits sur la liste. Ainsi pour peu d’investissement il devient possible d’annoncer sur d’assez gros volumes et d’atteindre des taux de conversion très intéressants !

Initiation élémentaire à la e-réputation

Ce que l’on nomme e-réputation ou web réputation ou encore cyber-réputation se trouve être en réalité la teinte populaire numérique d’une entité, personne ou entreprise. La synthèse de l’ensemble des informations traitant de l’entité que l’on pourra trouver plus ou moins facilement sur le web chargera votre projet d’une image plus ou moins favorable, cette image doit être contrôlée.

Signaux positifs ou négatifs

Les informations positives et négatives qui s’accumulent dans les pages des résultats de recherches constituent donc votre e-réputation. Il est nécessaire de contrôler ces informations, afin de laisser une impression positive sur vos travaux, votre marque ou votre entreprise. Il faut faire disparaitre les informations négatives (mauvais avis, pages de critiques … etc) et faire apparaitre de bonnes informations (pages d’éloges, pages de promotions … etc).

Nettoyage de SERP

Il est donc nécessaire pour travailler la e-réputation d’une marque, par exemple, de faire disparaitre les informations négatives des pages de résultats de moteurs de recherche (SERP). Pour cela il existe plusieurs méthodes. Soit contacter l’hébergeur de la page indésirée, et lui demander de la supprimer, soit il est aussi possible de faire descendre la page des moteurs de recherche afin qu’elle soit moins visible, en occupant simplement les premières places vous même. Je peux me charger personnellement de vos campagne de nettoyage de serp, pour ce faire contactez moi via la page prévue à cet effet.

Publications positives

Ainsi pour nettoyer les pages de résultats des moteurs de recherche la meilleure démarche à adopter serait d’occuper l’espace vous même, en faisant ranker dans les 30 ou 40 premières positions vos propres publications positives. Pour cela analysez le contenus et les profils backlinks des publications négatives concernant votre entreprise ou marque et faite mieux sur des dizaines de pages. Avec le temps vous devriez doubler les publication négatives et de ce fait les propulser au fin fond des SERP.

 

Le Backlinks (ou netlinking)

 

Le backlinks est un lien qui présente une URL de destination et un texte d’ancrage. Pour l’utilisateur le lien permet de se rendre sur l’adresse de destination avec un simple clic. Pour les robots des moteurs de recherche, un lien ressemble plus à un vote, qui permet de déterminer la popularité associée à un site web ou à une page. Ainsi pour référencer un site web certain laissent le temps faire et d’autres forcent un peu plus la main.

Rythme naturel d’acquisition

Il faut remarquer que de manière naturelle les moteurs de recherches considèrent comme un signal positif les phénomène appelé “buzz“. Un buzz se traduit pas une explosion souvent rapide du nombre de backlinks et de domaines référents. Ceci dit un site ayant peu de backlinks sera limité dans sa capacité à “buzzer” alors qu’aux contraire un site ayant déjà une forte popularité et beaucoup de backlinks pourra générer de plus grosse explosions de backlinks.

Simulacre et effet de buzz

Pour ce qui est de la génération de liens vers votre site, afin qu’ils aient un impact positif, il sera donc nécessaire de suivre quelques règles et principes élémentaires. Pour commencer il va falloir déterminer l’existant, si votre site ne possède aucun backlinks ou s’il en possède déjà 1000 ce n’est pas la même affaire. Le rythme d’acquisition de liens devra être proportionnel à la quantité de liens déjà existants.

Vitesse exponentielle

Une méthode raisonnable consiste à considérer votre nombre total de backlinks et ensuite le diviser par 10, ainsi vous obtiendrez un indice de croissance raisonnable. Par exemple, si votre site possède déjà mille backlinks vous pouvez raisonnablement générer 100 backlinks / jours. Quand il sera a 2000 backlinks vous pouvez accélérer et générer 200 backlinks quotidiens. Ainsi la vitesse de croissance de votre profil backlinks sera exponentielle et google devrai apprécier l’aspect rationnel de cette courbe de croissance.

 

 

 

 

 

L’impact du SEO sur les réseaux sociaux

Réseaux sociaux et SEO

images2A l’origine, un réseau social est l’ensemble d’individus ou d’organisations reliés à la suite d’interactions sociales, mais aujourd’hui, l’expression « réseaux sociaux » porte directement à penser à Facebook, Twitter, Google + et autres MySpace, LinkedIn et compagnie, qui sont davantage considérés comme étant des lieux virtuels de regroupement entre amis, familles, ou collègues ; en d’autres termines « des réseaux sociaux en ligne ».
Ces réseaux sociaux peuvent être vus comme étant l’une des sources de trafic les plus importante. En effet, plusieurs réseaux triomphent de leur nombre imposant de membres ; on dénombre plus de 850 millions d’utilisateurs actifs sur Facebook, plus de 465 millions de comptes enregistrés chez Twitter, Google + compte environs 100 millions d’adhérents et LinkedIn plus de 130 millions de membres. Tous regroupent des personnes des quatre coins du monde susceptibles d’optimiser le trafic de votre site.

Le fonctionnement du référencement social

Le référencement par réseaux sociaux, ou référencement social (SMO), est de nos jours considéré comme étant du référencement naturel off-page, autrement dit un référencement gratuit se basant entre autre sur les Backlinks.
Dans le cas de Facebook par exemple, vers qui le trafic dépasse actuellement celui vers Google, il est à noter que c’est un site réputé entre autres pour sa qualité de partage, de par son nombre fort élevé d’utilisateurs pouvant être définis comme « distributeurs de contenu ». Car grâce à cette option de partage, il donne la possibilité d’optimiser la visibilité du site.
Les pages Facebook sont indexées par les moteurs de recherche. Afin de désigner si une page est importante, Google pourrait inclure à ses algorithmes le nombre de « J’aime » pour une page ou un site, le nombre d’apparition de ce dernier et de son taux de partage sur ce réseau, etc. De ce fait, nous remarquons qu’il serait possible d’en tirer du bénéfice à travers les séries de partage et de « J’aime » sur Facebook, et même de « tweets » sur twitter, et autre réseaux sociaux.
Comment réaliser un bon référencement
Pour réussir un bon référencement via les réseaux sociaux, il est important de suivre certain processus. Après avoir créé une page ou un compte relatif à son blog ou site, il est important de le doter d’un maximum de documentation
diverse ; informations détaillées le concernant, des photos, des vidéos, ainsi que vos propres publications et articles. Car un profil bien renseigné attire bien entendu davantage de visiteurs. Sans oublier d’interagir avec la communauté en ligne. istanbul escort
La nécessité d’un suivi
Les réseaux sociaux aussi utiles et bénéfiques peuvent-ils être, ils ne sont pas pour autant les meilleurs moyens de référencement. Ils nécessitent de la patience, ainsi qu’un entretien constant et minutieux, et une attention particulière quant à son évolution. C’est pour cela, qu’il faut veiller à ce qu’il en résulte du concret, en vérifiant en permanence le nombre des visiteurs, le nombre de partages et si cela a attiré une action spécifique de la part des utilisateurs, à savoir ; prise de contact, demande de renseignement supplémentaire, etc.

Définition du champ sémantique

services-web-development

Avant même de commencer a référencer votre site web ou blog, il va falloir déterminer le champ sémantique, les mots clefs en rapport avec vos objectifs. Il est nécessaire d’inscrire vos pages web sur une ligne de mots clefs cohérents et appropriés. Pour cela il va falloir effectuer des recherches afin de connaitre le nombre de requêtes et le nombre de résultats par mots clefs ciblés. Cela afin d’en écarter ceux qui seront trop concurrentiels dans un premier temps, dans l’intention de ce concentrer sur des mots clefs accessibles.

 Erreurs à éviter pour la définition du champ sémantique

Beaucoup de référenceurs débutants sous-estiment l’importance de cette étape, voire même parfois passe directement a la suite du référencement en n’ayant même pas pris le temps de rechercher les mots clefs sur lesquels construire le référencement. La base de votre positionnement se constitue de ces mots clefs, donc concentrez vous sur les recherches, elles doivent être méticuleuse et précises, cela ne facilitera que grandement les suite de votre référencement.

Estimations

Vous allez pouvoir estimer la charge en terme de requête mensuelles pour vos mots clefs à l’aide de cet outils : suggestion de mots clef google. Vous pouvez ensuite pour des expressions d’au moins deux mots, par exemple saisir ce genre de requête dans google et découvrir le nombre de résultats stricts. En comparant les résultats de recherche strictes et les requêtes mensuelles vous allez pouvoir établir un rapport : nombre de requetes / nombre de résultat stricts. Ce rapport constitue un indice de facilité pour acquérir le trafic dont est porteurs le mots clef ou l’expression clef.

Compléments et tendences

Un outils pratique vous donnera un indice supplémentaire quand aux mots clef que vous aurez ciblé, c’est google trends, apres saisie d’une expression ou d’un mots clef, vous verrez des statistiques et un graphique représentant évolutions des recherches quand ce terme. Cette information supplémentaire vous donne la tendance en quelque sorte, si le mots clef est plutôt a la baisse ou a la hausse.

 

Elena squirting piss from her ass Feel good fucking Two blondes share a cock Hardcore cowgirl fucking